Pimp de Iceberg Slim

3
(1)

« Les filles n’ont pas besoin de moi, c’est moi qui ai besoin d’elles… Je leur fais croire qu’elles ont besoin de moi. Tu vends un rêve… » – Mike, ancien souteneur canadien

Pimp signifie maquereau ou souteneur en anglais. C’est l’histoire d’un jeune Noir qui a vingt ans en 1938 et qui n’a qu’un rêve, être quelqu’un en devenant le plus grand mac des Etats-unis.

Ce récit est très fortement basé sur la vie de son auteur et à des années lumière de notre monde d’aujourd’hui près de cent ans plus tard, loin de #metoo, de l’égalité homme-femme que personne ou presque ne remet en question, quoique si l’on n’y prend pas garde les droits des femmes pourraient rapidement se réduire à peau de chagrin (cf. la révocation du droit à l’avortement au niveau fédéral aux Etats-Unis en 2022).

« J’étais en train de m’imbiber comme une éponge du poison de la rue »

Iceberg Slim

Victime d’abus sexuels à l’âge de trois ans, doté d’un père violent et irresponsable, le jeune Robert Beck alias Iceberg Slim commence bien mal dans la vie. Il aura, sa vie durant, l’envie de réussir mais pas de la meilleure manière, son itinéraire aura comme point de départ la petite délinquance pour finir dans l’asservissement des femmes et la drogue, une forme d’esclavage mais de soi-même.

Pimp c’est la description d’un milieu voire du « milieu » et d’un monde où la ségrégation oblige Noirs et Blancs à vivre dans des mondes séparés sauf pour le pire.

Comme rien ne change totalement, les « Pimp » des Etats-Unis et d’ailleurs sévissent toujours mais de façon peut-être moins flamboyante. Certains sauront malgré tout changer de vie et rester en vie comme Ice qui finira écrivain et apportera un témoignage éclairant sur le milieu de la prostitution dans une langue imagée et crue fidèle à la très dure réalité des « marchandes d’amour ».

Editions Points – 1998 – 441 pages

0 0 votes
Noter l'article
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x