Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec

3
(1)

Vengeance en terre bretonne

Yoran Rosko est photographe et vit à Brest, il est atteint d’une maladie des yeux rare qui l’oblige à fuir la lumière du jour. Vivre à rebours de ses contemporains n’aide pas Yann à briser sa solitude. Un jour Claude, son seul ami, disparait. On retrouve chez lui le cadavre d’un homme, le premier d’une trop longue série.

L’enquête de Yoran Rosko est une course contre la montre, plus le temps passe, plus ses chances de retrouver son ami Claude vivant s’amenuisent. Elle le conduira de Brest en Scandinavie sur les traces de celui qui l’on surnommera le « tueur de sel ».

C’est le premier roman de Gwenael Le Guellec et c’est une réussite. L’intrigue m’a tenue en haleine de la première à la dernière page. C’est aussi une déclaration d’amour à la ville de Brest dont Gwenael Le Guellec fait un personnage à part entière, créant une atmosphère particulière mêlant tempête et brouillard.

700 pages qui se lisent à toute allure.

Editions Les Nouveaux auteurs – 2019 – 700 pages

0 0 votes
Noter l'article
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x