Aline et les hommes de guerre de Karine Silla

4
(1)

Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes : Droit de s’affranchir d’une domination étrangère

Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes : Droit de s’affranchir d’une domination étrangère

Aline Sitoe Diatta surnommée la « Jeanne d’Arc du Sénégal » est un personnage réel. Elle naît en 1920 en Casamance, pays Diola, peuple réputé pour être farouchement indépendant.

Avant les Français, les Portugais avaient essayé, sans succès, de coloniser la région. Les Français, plus rusés, réussiront là ou les Portugais avaient échoué.

Aline est une petite fille presque comme les autres. Plus mûre que les fillettes de son âge, elle a pour ami Diacamoune revenu des tranchées où il a combattu avec fierté pour la République Française même si celle-ci se montre ingrate et tarde à lui verser les indemnités promises pour son engagement.

Aline sera le témoin impuissant de l’appauvrissement de sa famille et de son village tout entier : impôts exorbitants et travail forcé.

Après avoir fui vers la ville pour survivre, travaillé comme docker puis bonne chez un colon amoureux de l’Afrique, Aline retourne chez elle. Son but : aider son peuple à vivre dans une société plus juste, aider son peuple à retrouver sa fierté.

Luttant pour que les Diolas retrouvent dignité et liberté, Aline devient une sorte de dissidente dangereuse. La seconde guerre mondiale a éclaté et Aline défie l’autorité de l’Etat Vichyste.

De sa courte vie, Karine Silla fait un écrit historique et féministe. Aline Sitoe Diatta fait partie de celles que l’on appelle aujourd’hui des femmes puissantes.

Editions de l’Observatoire– 2020 – 300 pages

0 0 votes
Noter l'article
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x