La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr

5
(1)

La littérature est l’essentiel, ou n’est rien – Georges Bataille

Diégane est un jeune écrivain sénégalais qui vit à Paris. Un jour, par une sorte de hasard (mais le hasard existe-t-il vraiment ?), une autrice reconnue lui offre un ouvrage rare : Le Labyrinthe de l’Inhumain.

Diégane va être totalement obsédé, obnubilé par l’auteur, qui après avoir été célébré, encensé, porté aux nues, considéré comme le « Rimbaud nègre » en 1938, sera dénigré, vilipendé pour cause de plagiat. Diégane va partir sur les traces d’Elimane.

L’histoire est inspirée de la vie de Yambo Ouologem, auteur malien, prix Renaudot en 1968 pour Devoir de violence. Au-delà de la quête du jeune auteur, Mohamed MBougar Sarr pose deux questions fondamentales : qu’est-ce qu’un écrivain ? Qu’est-ce que la littérature ?

Pour le savoir, il faut lire ce roman passionnant, à la fois très français et très africain : un pont jeté entre deux continents.

Editions Philippe Rey – 2021 – 457 pages

0 0 votes
Noter l'article
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x