La porte oubliée de Liv Bonnelli

4
(1)

« L’amour c’est d’abord aimer follement l’odeur de l’autre » – Pascal Quignard

Ama a quatorze ans lorsque sa mère meurt. Son père lui fera subir les pires sévices. Ama « la morveuse » gardera la marque de sa cruauté incrustée dans sa chair.

Ama poursuit une quête désespérée : retrouver l’odeur originelle, l’odeur de sa mère à jamais disparue. Mais l’art du parfum est un art difficile et ses tentatives sont vouées à l’échec malgré plus de quinze essais faisant autant de victimes. Mérédith, la profileuse à la psyché tourmentée, David, l’enquêteur et amoureux transi ainsi qu’ Eleemi, geek surdouée ont bien l’intention de stopper cette hémorragie.

Il n’y a pas les gentils d’un côté et les méchants de l’autre. Tous les personnages ont leur faille, leur névrose, leur côté obscur juxtaposés à leur part de lumière.

La Porte oubliée évoque bien sûr le Parfum de Patrick Süskind et l’action se situant à Londres, l’ombre de Jack l’éventreur plane sur les pages de cet excellent thriller.

La Porte oubliée est un livre que je n’ai pas réussi à lâcher. L’histoire nous tient en haleine du début à la fin. Liv Bonnelli nous entraîne dans les méandres de l’esprit de ses personnages et c’est captivant.

Editions Librinova 335 pages2021

0 0 votes
Noter l'article
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x