Play Boy de Constance DEBRE

2.7
(14)

Elle est la petite-fille de…. et aussi la nièce de… mais cela n’a aucune importance.

Play Boy c’est l’itinéraire d’une femme issue d’une famille « bien comme il faut » quoique chaque famille ait son vilain petit canard. Le père de Constance est de ceux-là, Constance aussi.

Pendant de longue années, la narratrice mène la vie de Madame Toutlemonde : mariée, un enfant, avocate. Un parfum de normalité et de respectabilité.

Et un jour, le désir s’éveille à nouveau mais il a changé d’objet, ce ne sont plus les hommes qui l’attirent et la font vibrer mais ses semblables. Constance nous parle de ses craintes, de sa peur devant ce désir nouveau, de ses rapports avec son fils, son père, son mari. Elle nous parle aussi de leur incompréhension, de leur mépris, de leur colère.

Play Boy est un roman d’aujourd’hui qui nous interroge sur la sexualité et le genre. Un style qui rappelle furieusement celui de Virginie Despentes, un style cru, des mots comme des coups de poing qui n’empêchent en rien l’émotion d’être présente au fil des pages.

Un premier roman qui a de la gueule !

Editions 10/18 – 2018 – 166 pages

0 0 votes
Noter l'article
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x