Soumission de Michel Houellebecq

2
(1)

In God we trust

La vie politique de la France est dans l’impasse. Deux visions du monde s’affrontent : celle du Front National et celle de tous les autres partis qui finiront par se rassembler sous la bannière de la Fraternité Musulmane.

Au milieu du chaos et de l’incertitude, François, professeur à l’Université Paris III – Sorbonne, voit sa vie se déliter à l’image de son pays. Petit à petit, François et la France vont se soumettre au nouvel ordre en place (retour des femmes dans les foyers, légalisation de la polygamie, conversion à l’islam obligatoire au sein de l’Université où travaille notre héros).

Dans une sorte d’élan quasi mystique, François va partir sur les traces de Huysmans (sujet de sa thèse) et son rapprochement vers Dieu.

On peut se demander si finalement le sujet du livre n’est pas la foi en Dieu vers lequel François tente de se tourner, tentant ainsi de fuir la solitude abyssale qu’est devenue sa vie.

Soumission n’est pas, à mon sens, le meilleur ouvrage de Houellebecq. Il me semble plus axé sur une quête de spiritualité que sur l’arrivée au pouvoir d’un dirigeant musulman dont l’ambition avouée est de recréer l’Empire Romain

Editions Flammarion – 2015 – 300 pages

0 0 votes
Noter l'article
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x