L’Intranquille de Gérard Garouste et Judith Perrignon

4
(1)

« La peinture, c’est comme la merde : ça se sent, ça ne s’explique pas » – Henri de Toulouse-Lautrec

Gérard Garouste est un grand peintre français contemporain, reconnu du monde de l’art. Sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille. Enfant de l’après-guerre (il est né en 1946), il découvre que son père, marchand de meubles, a profité de la guerre pour spolier des biens juifs. Outre l’antisémitisme de son père, il devra vivre son enfance dans un climat de violence extrême, son père ayant menacé de tuer sa mère en posant une arme sur la table pour un motif totalement futile et sur tout cela plane le mystère d’un secret de famille.

« … Mais il était mort et j’étais soulagé. »

Le jeune Gérard sera sauvé par son départ en pension où il rencontrera ceux qui sont aujourd’hui encore ses amis : Patrick Modiano, Jean-Michel Ribes… Il rencontrera de grandes difficultés scolaires, le dessin deviendra son moyen d’expression, il voudra en faire son métier.

Encore une fois, le chemin sera semé d’embûches tant il est inadapté aux méthodes traditionnelles d’enseignement. Atteint d’une maladie mal connue à l’époque et sans réel traitement, il échappera à la mort grâce à sa femme qui le soutient et à ses enfants auxquels il est extrêmement attaché.

L’Intranquille, c’est l’histoire d’un homme bipolaire, qui a vécu son enfance dans un climat malsain, qui se construit contre son père antisémite (la femme de G. Garouste, Elisabeth, également artiste, est juive). C’est aussi et surtout l’histoire de la naissance d’un artiste peintre, sculpteur et décorateur à ses heures (il participera à la décoration de la boîte de nuit le Palace).

C’est un récit très vrai dans lequel Gérard Garouste se livre sans rien occulter des zones d’ombres de sa famille et de sa vie. Il est aussi la preuve par l’exemple de l’efficacité de l’art-thérapie.

L’Intranquille est un message pour tous ceux qui ont l’impression d’être au bord du gouffre : créer c’est se sauver et renaître à la vie.

Editions l’Iconoclaste – 2009 – 215 pages

0 0 votes
Noter l'article
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x